Des centaines d' ADHERENTS, plusieurs milliers de PETITIONNAIRES ! REJOIGNEZ NOUS !

lundi 30 mars 2015

UN MORATOIRE DOIT SUSPENDRE L’APPLICATION DU NOUVEL ARRETE AUTORISANT LES FILIERES


Voir la page du 11 avril ci-dessus pour une version complète et remaniée de ce document

.....Nous avons appris simultanément par un article du Figaro daté du 12 mars que des “Zadistes” quittant Sivens envisageaient de créer une nouvelle Zad (Zone à défendre) sur Oléron, contre les filières de la Malconche. Un tract diffusé très récemment confirme cette action.
Si cela se concrétise, nous constaterons une nouvelle fois en France que les mêmes causes produisent les mêmes effets: projet aventureux et contestable, absence de consultation démocratique, non reconnaissance par l'Etat d'une décision de justice, dossier technique insuffisant, rapport d'enquête publique caricatural ...et occupation d’un territoire au nom de la désobéissance civile.

Le collectif d’associations opposées au projet a toujours scrupuleusement respecté la loi et l’ordre public, ce qui n’est pas le cas du porteur de projet qui, en recourant à l'intimidation et aux actions violentes, a exprimé son refus du débat démocratique. Mais, alors qu’une solution alternative a toujours été envisageable, l’autorité préfectorale a préféré rejeter toute ouverture, tout dialogue, au mépris des principes de la démocratie environnementale affirmés depuis quelques mois par le Monsieur le Président de la République et Madame la Ministre de l’Ecologie.


UN MORATOIRE DOIT SUSPENDRE IMMEDIATEMENT L’APPLICATION DE L’ARRETE PREFECTORAL DU 4 MARS 2015.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire