Des centaines d' ADHERENTS, plusieurs milliers de PETITIONNAIRES ! REJOIGNEZ NOUS !

lundi 9 juin 2014

LA MALCONCHE TOUJOURS MENACÉE : UN PROJET-BIS BIENTÔT SOUMIS A ENQUÊTE PUBLIQUE


 RESTONS MOBILISÉS POUR LA DÉFENSE DU SITE DE LA MALCONCHE !


5 mois après la décision du Tribunal Administratif de Poitiers annulant l’arrêté préfectoral autorisant la création d’un champ de filières conchylicoles en eau profonde,
-       - Madame la Préfète de Charente Maritime n’a pas  encore demandé le démantèlement des 42 filières installées durant l’été 2012, désormais illégales
-       - Les services de la DDTM de Charente Maritime annoncent la clôture de l’instruction du dossier-bis déposé depuis un an : même localisation, même densité de filières, mêmes impacts prévisibles. Ce dossier devrait être soumis à enquête publique cet été.

Le CRC refuse toujours de rechercher une autre localisation pour un projet néfaste à l’environnement et à l’économie oléronaise. Le petit groupe des promoteurs ostréicoles et mytilicoles tente à nouveau de passer en force en dépit des décisions de la justice administrative et de l'opinion oléronaise.

En effet, une majorité d’élus oléronais s’oppose à cette implantation comme en témoignent les propos du Président récemment élu de la Communauté de Communes de l’île d’Oléron, Monsieur Massicot, maire de Saint-Trojan.

(cité par le Journal des Propriétaires l'île d'Oléron de mai-juin 2014)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire